Posts Tagged ‘jean-marc barr’

“The Big Blue”. Luc Besson, 1988.

19/02/2010

Jacques is asked for help by his classmates who have just spotted a coin shine at the bottom of the sea. He is preparing to dive but Enzo turns up. He dives and rises to the surface with the precious coin in just six seconds. Jacques moves aside.

Johanna Baker works for an insurance company in New York that sends her in the snowy Andes of Peru. On arrival, she immediately falls under the spell of Jacques, who was called to inspect a wreck trapped under the ice. Back in New York, after some hesitation, she finally decides to return to Europe to live with the love of her life.

A few years later Enzo, the free diving world champion calls his friend to dispute his title in Taormina in Sicily. They meet thus for the occasion. Enzo is still as exuberant and more Italian than ever. Jacques, who has lost his parents when young, is a reserved guy who spends most of his time swimming with dolphins. Finally Enzo retains his title and Johanna and Jacques are both invited to celebrate it with Enzo’s family.


Jacques, shortly after, manage to dive to 101 meters, but Enzo does not let himself be upstaged and soon descend to 114 meters. The competition continues and, over the international competitions, the two childhood friends are breaking their own records in turn. But danger lurks, diving below that point is sheer madness. At this depth the blood cannot hold enough oxygen for the divers to resurface.

“Le grand bleu”. Luc Besson, 1988.

18/02/2010

Le petit Jacques est appelé en renfort par ses camarades qui ont repéré une pièce briller au fond de l’eau. Il s’apprête à plonger mais voilà que débarque Enzo qui s’impose. Il plonge et remonte à la surface avec la précieuse pièce en six secondes seulement. Jacques s’efface.

Johanna Baker travaille pour une compagnie d’assurance New-Yorkaise qui l’envoie dans les Andes enneigées du Pérou. Arrivée sur place, elle tombe instantanément sous le charme de Jacques qui a été appelé pour inspecter une épave coincée sous la glace. De retour à New York, après quelques hésitations, elle se décide finalement à retourner en Europe pour revoir l’amour de sa vie.

Quelques années plus tard Enzo, champion du monde d’apnée sous-marine invite son ami à disputer son titre à Taormina en Sicile. Ils se retrouvent donc pour l’occasion. Enzo est toujours aussi exubérant et plus italien que jamais. Jacques, lui qui a perdu ses parents étant jeune, est quelqu’un de réservé qui passe la majeure partie de son temps à nager avec les dauphins. Pour finir Enzo conserve son titre et invite Johanna et Jacques à fêter ça avec toute sa famille.

Jacques, peu après, réussit l’exploit de plonger jusqu’à 101 mètres, mais Enzo ne compte pas se laisser voler la vedette et descend bientôt jusqu’à 114 mètres. La compétition continue et, au fil des concours internationaux, les deux amis d’enfance font tomber leurs propres records tour à tour. Mais le danger guette, plonger plus bas c’est de la folie. À cette profondeur là le sang ne peut retenir suffisamment d’oxygène que pour pouvoir remonter.